Réunion de Rouen du 24/07/08

Publié le par Renaud Théron

Urgent, nous éduquer pour gagner

Une réunion bien intéressante s’est tenu l’autre soir à la brasserie Paul, à Rouen.

Une rencontre, pour une réflexion sur le fond du ce que devrait être le MoDem de Seine-Maritime, entre rouennais et havrais, s’est tenue sous l’impulsion de Régine Marre et de Bruno Lemarchand.
D’autres que moi vous feront la synthèse de ce qui s’est dit.

Il semble tout fois que pour la conduite à tenir par le MoDem, la plupart des membres se retrouvent dans les chartes d’éthique et des valeurs.

Reste, que pour faire passer nos valeurs, il faut les faire connaître, puis être en mesure de les appliquer.

Durant cette soirée deux remarques ont éveillées mon attention.
-Une intervenante a parlé de la comptabilité des communes et des assemblées territoriales, rappelant le gouffre qui la sépare de la comptabilité des entreprises.
-Une autre intervenante, se présentant comme « novice » en politique, a expliqué sa difficulté à exprimer et défendre son opinion face aux discours et aux arguments d’interlocuteurs plus rodés.

Si nous voulons faire connaître nos valeurs, il est indispensable, qu’en plus du débat médiatique, il y ait des relais d’opinion sur le terrain, au cœur de la population. Ces relais ne peuvent être que nos membres. Les réunions thématiques permettent :
-D’informer les membres intéressés.
-D’entraîner les membres à la prise de parole en public.
-De détecter les personnes susceptibles de s’investir plus loin sur le terrain.

Si nous voulons voir nos valeurs être défendues au niveau des assemblées locales, il faut des élus. Ces élus se trouveront parmi les membres qui veulent et peuvent s’investir sur le terrain. Pour être crédibles, et se sentir en sécurité, dans leur peau de candidat puis d’élus, il faut qu’ils puissent parler des dossiers, cela suppose des connaissances en matière :
-De gestion financière des collectivités
-De droit administratif
-De droit électoral (incluant les règles de propagande et de gestion financière des campagnes)
-De communication aux médias
-Etc.


De ces pépinières naîtront les candidats aux assemblées nationales, et la possibilité de mettre en application nos valeurs.

En parallèle, le mouvement devra former ses cadres pour qu’ils forment et accompagnent ses candidats.

La prochaine élection nominale est en mars 2011, cela ne nous laisse que 3 ans pour mailler le territoire, détecter les candidats potentiels, les former et les faire connaître.

3 ans c’est très court, alors ce travail devra être engagé dés le mois de novembre.

Renaud

Rappel des échéances :
Elections présidentielles 
       •       durée du mandat : 5 ans (depuis le renouvellement de 2002), 
       •       dernière élection : 22 avril et 6 mai 2007, 
       •       prochaine élection : 2012.

Elections législatives 
       •       durée du mandat : 5 ans, 
       •       dernière élection : 10 et 17 juin 2007, 
       •       prochaine élection : 2012. 

Elections européennes 
       •       durée du mandat: 5 ans, 
       •       dernière élection : 13 juin 2004, 
       •       prochaine élection : juin 2009. 

Elections municipales 
       •       durée du mandat : 6 ans, 
       •       dernière élection : 9 mars et 16 mars 2008, 
       •       prochaine élection : 2014. 

Elections régionales et des conseillers à l'assemblée de Corse 
       •       durée du mandat : 6 ans, 
       •       dernière élection : 21 et 28 mars 2004, 
       •       prochaine élection : mars 2010. 

Elections cantonales 
       •       durée du mandat : 6 ans, 
       •       dernière élection : 9 mars et le 16 mars 2008, 
       •       prochaine élection : mars 2011 (pour les cantons renouvelés les 21 et 28 mars 2004). 


Renaud.

Publié dans Réunions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

intrépide 01/09/2008 19:54

si mes infos sont bonnes, les idées du modem comme faire de la politique autrement, ne sont pas passées au profit des combines et copinages.Dommage, car les nouveaux membres ne vont plus comprendre, sauf que c'set toujours pareil.il y a encore du chemin à faire!

francois 19/08/2008 23:20

RenaudEn fait nous disions la même chose sur la place prépondérante des programmesLe MODEM autrement ce n'est donc pas le MODEM qui ne survie que par des accords électoraux aux moments des élections mais celui qui fait confiance aux citoyens et à leurs capacités d'implication dans les idées et les projets

Renaud Boos 18/08/2008 12:23

A François,
Il ne sagit pas d'une approche électorale, mais, par des engagements dans le projet, de permettre une mise en place rapide du maillage, de la détection et de la mise à niveau des intervenants du MoDem. En 2007 & 2008 on a envoyé au casse pipe des candidats non préparés, encadrés de bénévoles dont beaucoup n'avaient que leur générosité.
Heu, c'est quoi et qui le "MoDem autrement" ? je me perds un peu dans tout ces titres. Amicalement, Renaud

francois larrat 07/08/2008 18:24

Renaud La réunion du 24 juillet nous confirme qu'il faut échanger, construire et faire partager C'est vrai les échéances sont nombreuses mais il faut surtout ne pas dénaturer le premier objectif par une approche électorale Je te propose de formuler avec toi un engagement à intégrer dans le programme de l'élection départementale du MODEM autrement Qu'en penses tu François